Demander une Démo

Avec 38 % des clics du search marketing qui viennent du mobile, le Royaume-Uni atteint un record. Le CTR élevé et le CPC faible en Allemagne rendent le pays très attrayant pour les annonceurs.

Paris (18 août 2014) – Au cours du 2e trimestre 2014, les dépenses publicitaires en référencement payant ont augmenté de 24 % comparé au 2e trimestre de l’année précédente. Cette hausse s’accompagne d’une hausse de 23% du chiffre d’affaires des ventes générées par le search d’après les dernières données trimestrielles de Kenshoo (www.Kenshoo.com), leader mondial de la technologie d’optimisation média prédictive. L’étude indique que les spécialistes marketing de la région EMEA obtiennent de très bons résultats au travers du référencement payant, avec plus de clics sur leurs publicités et des conversions en hausse.

Les données sont présentées dans l’infographique tendances du référencement payant sur la région EMEA au deuxième trimestre 2014 réalisée par Kenshoo, qui reprend les principaux éléments de mesure et références pour le search payant des annonceurs et agences qui gèrent les publicités de recherche sur la plate-forme Kenshoo dans l’ensemble de la région EMEA.

L’étude indique que le volume global de clics sur les publicités de recherche a augmenté de 11 % d’une année sur l’autre au 2ème trimestre tandis que les impressions globales ont diminué de 6 %. Des résultats qui montrent que les annonceurs ciblent mieux leurs publicités et mènent des campagnes plus efficaces, mais également que le taux de clics (CTR) a augmenté de 17 % d’une année sur l’autre pour atteindre 1,8 % au 2ème trimestre 2014.

« Les données traduisent un marché du référencement payant sain dans la région EMEA, avec des annonceurs jouissant d’un meilleur chiffre d’affaires annuel issu de leurs publicités grâce à des campagnes plus efficaces », a déclaré Justin Thorne, directeur marketing régional EMEA chez Kenshoo. « La confiance des annonceurs dans le référencement payant et la forte demande de mots-clés signifient que le prix d’une publicité de recherche a continué d’augmenter, atteignant un coût par clic (CPC) de 0,43 €, alors qu’il n’était que de 0,38 € en 2013. »

Au Royaume-Uni, les publicités sur mobiles représentaient un tiers (36 %) de l’ensemble des dépenses en search payant au 2ème trimestre 2014, le taux le plus élevé à ce jour. Le Royaume-Uni a également constaté la plus haute proportion de clics provenant de publicités sur mobiles, avec 38 % de l’ensemble des clics du search payant sur un trimestre.

« La part plus élevée des dépenses et des clics sur mobiles pourrait être en partie due au succès des campagnes soutenues de Google qui simplifient le processus de création des campagnes Google AdWords. Suite à la migration vers des campagnes soutenues, les annonceurs n’ont plus besoin d’effectuer des campagnes distinctes ciblant les postes de travail, les tablettes et les téléphones mobiles : tous les périphériques peuvent maintenant recevoir les publicités au sein d’une même campagne, ce qui facilite le ciblage des mobiles », a expliqué M. Thorne.

La croissance et la concurrence autour de la publicité mobile sur les moteurs de recherche mobiles au Royaume-Uni a fait augmenter le prix (CPC) des liens sponsorisés sur mobile. Le prix des publicités sur téléphones a grimpé, atteignant un CPC de 0,44 € (contre 0,31 € au 2ème trimestre 2013), tandis que les publicités sur tablettes continuent d’être bien vendues avec un CPC estimé à 0,46 € (contre 0,40 € au 2ème trimestre 2013).

Dans le domaine du search payant, l’Allemagne continue de faire preuve d’efficacité avec un CTR élevé de 2,0 % et un CPC faible de 0,31 €. Le CPC pour la France au 2ème trimestre était de 0,45 € avec un CTR de 0,7 %, indiquant que le consommateur est plus regardant et évalue davantage les publicités avant de cliquer. Selon Zenith Optimedia, le Search payant en France va augmenter de 5 % en 2014 et la tendance s’accélèrera au cours des 5 années suivantes.

, Etude Kenshoo Référencement payant : dépenses publicitaires et chiffre d’affaires du Search payant en hausse de 25% en EMEALes résultats de l’étude reposent sur cinq trimestres de données de performances provenant de plus de 6 000 profils d’annonceurs et d’agences clientes de Kenshoo sur toutes les régions, représentant 17 secteurs d’activités et 51 pays, et utilisant les réseaux publicitaires de Google, Baidu, Bing, Yahoo! et Yahoo! Japan. Seuls les clients EMEA avec cinq trimestres consécutifs de données stables entre avril 2013 et juin 2014 ont été inclus dans cette analyse.

À propos de Kenshoo
Kenshoo est une société internationale d’édition de logiciels qui développe des solutions cloud de marketing numérique et une technologie d’optimisation média prédictive. Les marques, les agences et les développeurs utilisent Kenshoo Search, Kenshoo Social, Kenshoo Local, Kenshoo SmartPath et Kenshoo Halogen pour générer plus de 144 milliards d’euros de chiffre d’affaires client annuel via la plateforme. Kenshoo est le seul parmi les partenaires « Preferred Marketing Developer » stratégiques pour Facebook à proposer des solutions API natives pour les annonces sur Facebook, FBX, Twitter, Google, Yahoo, Yahoo Japan, Bing, Baidu et CityGrid. Kenshoo dirige des campagnes dans plus de 190 pays pour près de la moitié des sociétés Fortune 50 et les 10 plus grands réseaux internationaux d’agences de publicité. Accor, GroupM, Havas Media, John Lewis et Tesco figurent parmi ses clients. Kenshoo compte 23 sites dans le monde et s’appuie sur Sequoia Capital, Arts Alliance, Tenaya Capital et Bain Capital Ventures pour son financement. Veuillez visiter  www.Kenshoo.com pour de plus amples informations.

La marque et les noms de produits Kenshoo sont des marques déposées de Kenshoo Ltd. Les autres noms de sociétés et de marques peuvent être des marques déposées de leurs propriétaires respectifs.